Effet déshydratant des shampooings ?

Les shampooings antiseptiques sont une des bases essentielles du traitement des infections bactériennes ou fongiques chez le chien.

Ainsi lors d’infection active ils sont utilisés tous les 2 à 3 jours voire plus souvent.

Une étude récente* montre que l’utilisation deux fois par jour de tels shampooings altère la fonction de barrière cutanée, provoquant une augmentation des pertes insensibles en eau. L’application d’un spray hydratant après le shampooing permet de rétablir l’équilibre et de contrôler ces pertes hydriques.

De telles données ne sont pas surprenantes, le but d’un shampooing étant de nettoyer et éliminer la couche superficielle de la peau sur laquelle sont fixés les bactéries ou les champignons.

De nouvelles études avec des shampooings moins actifs sont attendues.

Dans tous les cas, l’utilisation d’un spray émollient est fortement recommandée, notamment chez le chien atopique, chez lequel les fonctions de barrière cutanée sont déjà naturellement altérées

 

*Bartoli, X., O. Fantini, et al. (2013). Etude de l’effet de shampooings traitants, anti-infectieux, sur l’efficacité de la barrière cutanée chez le chien, et de l’intérêt de l’application d’un réhydratant. XXVIIe Journées Annuelles du GEDAC, Paris.