Effets secondaires de la Corticothérapie chez le Chat

Les effets secondaires des corticoïdes sont spectaculaires chez le chien, mais le chat n’est pas épargné. Ces effets délétères sont observés tout autant lors de l’utilisation par voie parentérale que lors d’usage de topiques (notamment auriculaires) :

– Perte de poils, alopécie (83%)

– Atrophie cutanée ou perte d’élasticité (44%)

– Vergetures (22%)

– Hyperpigmentation (22%)

– Courbure médiale des conques auriculaires (17%, cf photo),

– fragilité cutanée (11%), pouvant aller jusqu’à des déchirures très graves

– pelage terne (11%).

DSC_0339 DSC_9514

Les autres effets secondaires sont tout aussi nombreux et souvent plus grave, bien que moins spectaculaires

      diabète sucré (insulinorésistant)

–       cardiopathie (souvent mortelle)

–       amyotrophie

–       boulimie

–       polydipsie polyurie

–       prise de poids

Par conséquent, l’automédication à l’aide de tels produits tant pour le contrôle d’une affection auriculaire que pour calmer des démangeaisons est fortement déconseillée