Aoutats

Depuis deux semaines, les aoutats sont de retour provoquant de graves démangeaisons chez nos compagnons. Voici quelques informations sur ces parasitaires hématophages.

 tromb

Étiopathogénie

La trombiculose est parasitose saisonnière due à la larve de Neotrombicula autumnalis. Ces larves sont encore dénommées aoûtats, vendangeurs, trombidions, rougets, araignées rouges ou leptes automnales. Ces larves de couleur orangée peuvent mesurer après un repas sanguin presque un mm et sont donc visible à l’œil nu. Il y a plusieurs générations d’aoutâts à la belle saison, de mars (voire certaines années chaudes plus tôt)  à octobre. Les infestation n’ont donc pas lieu seulement en aout mais peuvent survenir au début du printemps.

La contamination se fait exclusivement à partir du milieu extérieur (jardins, broussailles, haies, bosquets..).

Les piqûres sont très irritantes et sans doute allergisante.

.

Symptômes

Les symptômes cutanés se caractérisent par des dépilations en moucheture, un érythème, des excoriations, des érosions, des croûtes et souvent la présence des larves de couleur orangée. Ces lésions se localisent principalement aux pavillons auriculaires dans le dédoublement de l’oreillon, la région inter-oculaire, la babine, les aisselles, le pli de l’aine et les espaces interdigités. Le prurit est d’autant plus intense que les localisations sont multiples, et persiste longtemps après la disparition des larves .

DSC_0833

Pronostic-Traitement

Le pronostic est bon en l’absence de recontaminations qui demeurent un facteur limitant de la guérison.

Le traitement difficile nécessite donc des applications répétées d’acaricides et parfois le recours à des anti-inflammatoires.

Le traitement de l’environnement extérieur demeure très décevant. Un débroussaillage des jardins et des bosquets associé à des pulvérisations d’acaricides phytosanitaires est conseillé.