Traitement de la DAC : association ciclosporine et corticoïdes

Sur le papier une telle association semble très agressive, mais elle se fait dans le cadre de la dermatite atopique canine sur une courte période.

Le but de cette prescription est généralement de soulager l’animal grâce à la corticothérapie durant les premières semaines d’un traitement à base de ciclosporine, dont l’efficacité est d’installation lente (1 à 2 mois).

Une étude récente* montre qu’une telle association chez le chien, faite en dehors de tout contexte d’infection est à la fois très efficace et sans effet délétère. Ainsi l’amélioration du prurit à 14 jours est de 78%, contre environ 24% lorsque la ciclosporine est utilisée seule.

Il faut se méfier des effets secondaires des corticoïdes (topiques ou par voie générale), mais il ne faut pas tomber dans une corticophobie systématique. Ces médicaments représentent encore une solution efficace du traitement à court terme d’une poussée non-infectée de DAC.

*Dip, R., J. Carmichael, et al. (2013). « Concurrent short-term use of prednisolone with cyclosporine A accelerates pruritus reduction and improvement in clinical scoring in dogs with atopic dermatitis. » BMC Vet Res 9(1): 173.