Cystomatose auriculaire féline

La cystomatose auriculaire du chat est une maladie rare (0,06% des chats) caractérisée par la formation de kystes bruns violacés à l’ouverture du conduit auriculaire. Ces kystes envahissent progressivement tout le conduit, voire le pavillon auriculaire. La recherche d’une cause est essentielle, aucun traitement médical n’étant réellement efficace et un quart des cas évoluant vers des cancers (carcinome).

Slide1

Une étude rétrospective récente (12 chats) confirme qu’il s’agit d’une maladie du chat adulte ou âgé (4-15 ans), sans prédisposition raciale, mais avec une nette surreprésentation des femelles. Une infection par des papillomavirus, longtemps suspectée, n’a pas pu être démontrée par des analyses de biologie moléculaire.

Loft, K. E. (2014). Apocrine cysts in cat ears (Cystomatosis) (12 cases) 2011-2013. NAVDF, Phoenix.