Ciclosporine et Prurit

DSC_2740Le congrès du forum international d’étude du prurit (OFSI) vient de se clore à Nara (Japon). Même si on n’y parlait pas de chiens, de nombreuses informations intéressant directement les chiens atopiques y étaient présentées.
Ainsi, dans un modèle murin de dermatite atopique (souris Nc/NGA – sensibilisation transcutanées avec Df), L’administration de ciclosporine agit à plusieurs niveau de la régulation du prurit, donc bien au-delà de son action sur la seule synthèse d’IL2 :
– L’infiltrat inflammatoire (ce qui était attendu) : réduction des lymphocytes T CD4+, éosinophiles et mastocytes;
– La restauration de la barrière cutanée : diminution des pertes insensibles en eau;
– Les fibres nerveuses périphériques : diminution de la densité de fibres nerveuses et des récepteurs pruritogéniques
– Les récepteurs des ganglions de la corne dorsale de la moelle épinière : inhibition de l’expression des récepteurs à l’IL-31 et à la neurokinine 1 (NK-R1)
C’est donc une action très variée qui peut expliquer l’intérêt de ce médicament dans le traitement de la DA, bien au delà de l’effet immunomodulateur.

Tominaga, M., et al. (2015). Pleiotropic action of cyclosporine on pruritus of atopic dermatitis