Mycobiome du chien atopique

Chez le chien atopique, Malassezia pachydermatis est le seul champignon qui pose des problèmes tant par sa capacité à coloniser les zones de prédilection de la maladie que par son activité allergénique.

On eut imaginé retrouver cette levure au cœur des résultats d’études du microbiome de chiens sains et atopiques. Que nenni ! Les champignons vedettes au sein du pelage des chiens sont Alternaria et Cladosporium (1). Les auteurs de ce travail, enthousiastes, et aussi peut-être désireux de rentabiliser la machine à faire du microbiome et des études sponsorisées, y voient une possibilité d’implication de ces levures environnementales. Avant de monter des hypothèses tordues, peut être faut-il voir dans ces résultats les limites de ces études métagénomiques. Ce n’est parce que l’on utilise des techniques de pointe, en vogue, que l’on ouvre systématiquement des horizons nouveaux. Rechercher l’ADN de champignons dans le pelage de chiens ou de chats revient simplement à rechercher les champignons présents dans leur environnement, tant le pelage capte bien ces microorganismes. Ces spores sont d’ailleurs observées en grande quantité lorsque l’on effectue des examens cytologiques de surfacecomplic.

Pour le chien atopique il sera peut être plus intéressant d’étudier le mycobiome du tractus digestif. A suivre.

1.         Smith CM, Diesel A, Patterson AP, Older CE, Mansell JM, Suchodolski JS, et al. What is living on your dog's skin? Characterization of the canine cutaneous mycobiota and fungal dysbiosis in canine allergic dermatitis. FEMS Microbiol Ecol. 2015.