Dermato-étymologie : l’alopécie

alopDans un article du dernier numéro des « Annales de dermatologie et vénéréologie » est évoqué le bestiaire de la dermatologie, à savoir les noms de lésions empruntées aux animaux : syndrome babouin, peau de crocodile, peau tigrée, bosse de bison… et alopécie.

Ce terme, qui désigne une absence de poils vient du mot grec « alopex » qui désigne le renard. Hippocrate et Aristote désignaient les pertes de poils ou la calvitie d’alopekia en référence aux renards qui perdent leur poils en abondance soit lors des mues soit plus probablement lorsqu’ils sont galeux.

A contrario, en dermatologie canine, on parle de « tête de renard » pour l’aspect de tête fine et velue des bergers allemands souffrant de nanisme hypophysaire et… alopéciques.

 

Kluger, N. (2016). "Le bestiaire de la dermatologie clinique." Ann Dermatol Venereol 143(8-9): 529-536.