Calendrier de l’Avent : 1 – diagnostiquer une dermatophytose

Lors de suspicion de dermatophytose, il vaut mieux racler délicatement la surface de la lésion plutôt que d’épiler quelques poils en périphérie. En effet, les poils envahis sont plus fragiles et sont donc recueillis ainsi plus efficacement.

Teigne
Dermatophytoses à Microsporum canis et aspect d’un raclage au faible grossissement : noter les très rares poils non envahis, qui ont conservé leur structure

Par Le Dr Pascal Prélaud, dip ECVD, spécialiste en dermatologie

http://advetia.fr/