Gardez le « rithme » : 3. Traitement d’une poussée de dermatite atopique

Cet algorithme très simple montre à quel point le diagnostic et le traitement des infections est centrale dans la prise en charge initiale d’un cas de dermatite atopique. Les corticoïdes peuvent être utilisés en lieu et place de l’oclacitinib lorsqu’il sont plus intéressants, comme lors d’otite sténotique ou de furonculose stérile. Ces traitements anti-inflammatoires sont courts (environ une semaine ou moins).

Algorthime dermatite atopique poussée
Proposition de démarche diagnostique et thérapeutique d’une poussée de dermatite atopique canine

APE : traitement antiparasitaire rigoureux et intégré

AGPI : acides gras polyinsaturés

Pour en savoir plus : Prélaud (2017). Dermatite atopique canine. Paris, Masson-Elsevier. et notre blog consacré à la dermatite atopique : dermatiteatopiquecanine.over-blog.com