Mercredi Imagerie : 3. Exophtalmie chez un Cobaye

Commémoratifs
Cobaye mâle âgé de 2,5 ans présentant une exophtalmie gauche avec œdème et ulcère cornéens gauches. L’examen bucco-dentaire direct ne montre pas d’anomalie.

Technique
Scanner de la tête en coupe de 0.5 mm avec reconstructions tissulaires avant (A: plan transverse) et après (B: plan transverse, C: plan dorsal) injection intra-veineuse de produit de contraste iodé, et reconstructions osseuses transverse (D : sur la 3ème paire de dents jugales), dorsale (E : incluant les deux arcades dentaires maxillaires), et sagittale (F : dans l’axe de l’arcade dentaire maxillaire gauche).

Diapositive1

Description
On observe en région ventro-médiale de l’orbite gauche, contre l’os maxillaire, une masse (flèche rouge) de densité tissulaire faible avant injection de contraste (A). La masse comprime la graisse rétro-orbitaire (têtes de flèche verte) et déplace le globe oculaire gauche dorso-latéralement (astérisque bleu). Notez que les deux globes présentent une minéralisation cornéenne.
Après injection de contraste iodé (B, C) la lésion orbitaire présente un rehaussement hétérogène qui dessine une zone cavitaire ne fixant pas le contraste (plage hypodense délimitée par un liséré périphérique hyperdense). La lésion cavitaire est plaquée contre l’os maxillaire en regard des dents jugales 3 et 4 gauches (DJ3 et DJ4). La masse rétro-orbitaire gauche, mesurée par les lignes mauves (B, C), présente une longueur de 15mm sur un diamètre de 10 mm.
Les reconstructions osseuses (D, E, F) mettent en évidence une résorption partielle de la couronne de réserve de DJ3 maxillaire gauche dont la portion rostrale est manquante (flèches jaunes). Il existe une lyse localisée du maxillaire dentaire gauche indiquée par l’interruption du plafond de l’alvéole de DJ3 sur environ 1.5 mm (D, flèche orange).

Diapositive2

Diagnostic final
Les lésions observées (masse rétro-orbitaire partiellement cavitaire associée à une fistule oro-orbitaire et une résorption de DJ3) sont diagnostiques d’un abcès rétro-orbitaire d’origine dentaire impliquant la dent jugale DJ3 maxillaire gauche.
L’aspect normal de la couronne clinique de DJ3 maxillaire gauche n’avait pas permis d’incriminer une dent jugale particulière lors de l’examen clinique. L’examen scanner a fourni un diagnostic et un bilan lésionnel précis permettant de cibler le traitement chirurgical.

Par les Drs Gaillot et Ruel, dip ECVDI, spécialistes en imagerie