Mercredi Imagerie : 7. Masse Abdominale chez un Chat

Commémoratifs
Chat européen mâle castré suivi pour une insuffisance rénale chronique avec hypertension artérielle systémique stabilisées. Le chat présente un amaigrissement marqué en une à deux semaines. Une masse est découverte à la palpation abdominale de l’abdomen crânial.

Technique
Echographie de l’abdomen. A, B et C : estomac. D : estomac d’aspect normal d’un autre animal, pour comparaison. E: noeud lymphatique hépatique. F: région péritonéale centrale.

Diapositive1

Description
On observe un épaississement très marqué de la paroi gastrique (A: 18 mm mesurés par les pointillés, B, C) qui apparaît homogène et hypoéchogène, sans couches échographiques visibles. L’épaisseur maximale mesurée est de 27 mm.
Une paroi gastrique normale est montrée en exemple (image D).
La lumière gastrique contenant du gaz est matérialisée par l’interface hyperéchogène associée à des artefacts de réverbération et des cônes d’ombre (A, B et C: flèches). Elle est distordue et rigide, sans contenu liquidien visible. De même, le contour externe de l’estomac est rigide et de forme géométrique.

Diapositive2.jpg
Une volumineuse adénopathie hépatique est visible (mesure par les pointillées : 15 mm). Les noeuds lymphatiques hépatiques sont discrètement hypoéchogènes avec de petites lésions cavitaires millimétriques.
Un nodule péritonéal de 32 mm de diamètre est visible en région ventrale moyenne gauche de l’abdomen, caudalement à la rate et au rein. Ce nodule présente un aspect très semblable à celui de l’adénopathie hépatique.

Diagnostic différentiel
L’aspect de la paroi gastrique est en faveur d’une lésion tumorale volumineuse. Une lésion inflammatoire est très peu probable en présence de tels remaniements.
L’aspect de la paroi est habituel en cas de lymphome gastrique, avec un effacement total des couches et une répartition de la lésion souvent circonférentielle ou bien asymétrique mais étendue. En revanche, l’aspect mixte tissulaire et multicavitaire du nœud lymphatique n’est pas fréquent lors de lymphome. Le nodule abdominal n’est pas dans une position anatomique évocatrice d’un nœud lymphatique. Il s’agit probablement d’une localisation péritonéale du lymphome.

Diagnostic final
Une ponction à l’aiguille fine de la paroi gastrique sur le chat vigile confirme l’hypothèse d’un lymphome très agressif.

Par des les Drs Gaillot & Ruel, spécialistes en imagerie médicale vétérinaire