Mercredi Imagerie : 12. Anorexie et hyperthermie chez un cocker de 6 ans

Commémoratifs
Cocker mâle de 6 ans anorexique et abattu depuis 4 jours présentant une hyperthermie (39°5) et un début d’anémie (hémoglobine 11 g/l).

Technique
Echographie abdominale. A et B: foie. C et D: nœuds lymphatiques pancréaticoduodénal et gastrique. E et F: rate.

Diapositive1.jpg

Description
VB: vésicule biliaire – LF: ligament falciforme – VH: veine hépatique – Duod: duodénum – Antre: antre pylorique.
On observe une hépatomégalie généralisée modérée (contour arrondi et convexe des lobes) associée à un parenchyme hypoéchogène et homogène (A, B). L’hypoéchogénicité du foie s’accompagne d’un contraste plus marqué entre le parenchyme et les parois des vaisseaux hépatiques (veines hépatiques et veines portes) ainsi qu’avec la graisse du ligament falciforme.
On observe une adénopathie pancréaticoduodénale et gastrique modérée (1,2 cm) plutôt hypoéchogènes (C, D), ainsi qu’une splénomégalie avec une structure et une échogénicité normales (à l’exception d’un nodule hypoéchogène de 20 mm situé en face viscérale de l’organe) (E, flèches). Le contour de la rate est déformé et convexe à ce niveau, confirmant la nature nodulaire de la lésion. Une plage de même aspect hypoéchogène homogène est visible dans la portion dorsale de la rate (F, flèches) sans déformation du contour.

Diapositive2.jpg

Diagnostic différentiel
L’aspect du foie évoque une infiltration homogène et généralisée sans modification de structure. Les hypothèses à retenir sont un lymphome et une hépatite aiguë pour les lésions les plus fréquentes, ainsi qu’une leucémie et un mastocytome.
L’adénopathie modérée ne permet pas la distinction entre ces affections.
Les lésions spléniques sont compatibles avec l’hypothèse de lymphome, mais une métaplasie, une lésion ischémique et une tumeur non lymphomateuse peuvent produire de telles images.

Diagnostic final
Des ponctions du foie sont réalisées sous contrôle échographique.
L’examen cytologique confirme la présence d’un lymphome agressif à cellules à grains.

Par les Drs Gaillot et Ruel, Dip. ECVDI, spécialistes en imagerie médicale vétérinaire