Chimiothérapies : à l’Hôpital ou à la maison

La chimiothérapie est une modalité de traitement utilisant des médicaments qui vont tuer les cellules cancéreuses ou ralentir leur croissance.

Les objectifs de la chimiothérapie sont donc de contrôler ou d’éliminer le cancer, tout en préservant au mieux la qualité de vie de votre animal. La chimiothérapie peut faire suite à une chirurgie ou accompagner une radiothérapie. Elle est dans ce cas dite « adjuvante ».

Une chimiothérapie anticancéreuse est structurée sous la forme d’un protocole, composé d’un ou de plusieurs médicaments administrés à une fréquence et dans un ordre précis. La durée de traitement est variable d’un protocole à l’autre.

Comment se passe une séance de chimiothérapie à Advetia?

L’administration du médicament se fait le plus souvent par voie intraveineuse, par voie orale ou par voie sous-cutanée. Des administrations intrapéritonéales, intrapleurales, ou intrathécales peuvent dans certains cas très spécifiques être également recommandées.

Chaque séance commence systématiquement par une analyse de sang afin de vérifier qu’il n’existe pas de contre-indications à l’administration du médicament.

En fonction du type de médicament administré, des tests supplémentaires devront être réalisés comme, par exemple, une échocardiographie, un contrôle de la fonction rénale…

Une consultation avec l’Oncologue Vétérinaire est ensuite réalisée, afin de s’assurer de la bonne tolérance du traitement, et de son efficacité.

Votre compagnon est ensuite hospitalisé pour la réalisation des soins.

sdr

La préparation et l’administration de la chimiothérapie a lieu dans une salle spécifique de l’hôpital.

  • Pour une administration intraveineuse : Un cathéter intraveineux est placé dans l’une des pattes de votre animal. L’administration se fait généralement, en fonction du type de molécule administrée, sur quelques minutes. Dans certains cas particuliers, elle peut durer plusieurs heures.
  • Pour une administration orale : Le médicament est donné avec un repas léger.

Une hospitalisation de 24h est ensuite légalement indispensable, afin de vous protéger des résidus de médicaments présents principalement dans les selles et/ou les urines.

Un compte-rendu écrit est préparé à chaque séance. Vous y trouverez le nom du médicament donné à votre animal, ainsi que les précautions à prendre lors de son retour à la maison. N’hésitez pas à faire part à l’équipe médicale de toute question ou inquiétude.

Est-il possible de réaliser une chimiothérapie à la maison?

Depuis plusieurs années, des protocoles de chimiothérapie à faibles doses, se donnant par voie orale à la maison, tous les jours ou tous les deux jours, ont été étudiés (chimiothérapie métronomique).

Ces protocoles sont particulièrement indiqués dans la prise en charge de certains cancers de la rate (hémangiosarcome), de la vessie (carcinome urothélial), de la peau et du tissus sous-cutané (sarcomes des tissus mous…). Ils peuvent être indiqués dans de nombreuses autres situations, et dans certains traitements palliatifs.

Des précautions particulières à la maison sont nécessaires afin de vous protéger au mieux des résidus de traitement. Une fiche spécifique d’information vous sera remise en début de traitement.

Quels sont les effets secondaires de la chimiothérapie?

Notre objectif reste que votre animal ait la meilleure qualité de vie possible, tout en lui donnant un traitement efficace contre le cancer.

Les doses utilisées en médecine vétérinaire sont souvent inférieures à celles utilisées en médecine humaine, car les objectifs sont différents.

Les effets secondaires possibles dépendront de la nature du médicament utilisé, mais représentent généralement des troubles digestifs très facilement contrôlables (nausée, vomissement, diarrhée…) et une baisse des globules blancs du sang. Les chiens et les chats ne perdent que très rarement leurs poils.

La grande majorité des animaux va très bien tolérer le traitement, et ne présentera pas ou peu d’effets secondaires.

 

D’une manière générale :

– la baisse d’appétit, les nausées/vomissement interviennent dans les 1 à 3 jours suivant le traitement;

– les diarrhées sont observées dans les 3 à 5 jours suivant le traitement;

– Une baisse de forme (apathie), associée à une baisse d’appétit voire à une fièvre, signes de la baisse des globules blancs dans le sang, peuvent être observées 7 à 21 jours après le traitement, en fonction de la molécule utilisée.

Quels sont les suivis nécessaires lors de chimiothérapie?

Une chimiothérapie comporte certains effets secondaires. Il est important de faire des suivis cliniques et sanguins réguliers. Nous travaillons en étroite collaboration avec votre vétérinaire traitant, afin d’assurer un suivi clinique coordonné et adapté.

La chimiothérapie de mon animal peut-elle être dangereuse pour mon entourage et moi-même?

Les médicaments de chimiothérapie sont éliminés le plus souvent dans les urines et dans les selles dans les 1 à 7 jours suivants l’administration.

Le risque pour la santé humaine est très faible. Une fiche d’information pour chaque médicament administré vous sera remise au moment de la sortie de la clinique de votre animal.

Il est important de respecter les recommandations présentées sur cette fiche, et notamment d’éviter d’être en contact direct avec les urines et les selles de votre animal, et de respecter les règles d’élimination et de nettoyage. Les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées devraient éviter d’être en contact avec votre animal ou ses sécrétions durant la période de surveillance, qui dure de 0 à 7 jours en fonction de l’agent de chimiothérapie prescrit.