Mercredi Imagerie : 18. Hernie phréno-péricardique chez un chat

Commémoratifs
Chat femelle non stérilisée âgée de 9 ans, montrant une masse mammaire G, un amaigrissement avec appétit conservé. Les bruits cardiaques sont atténués à G et un souffle cardiaque est noté à D.

Technique
Radiographies sans préparation du thorax en incidence de profil et de face (VD).

Radiographie

Description
La silhouette cardiaque présente une taille très augmentée. Son diamètre craniocaudal (flèche bleu foncé à tête double) se projette sur 4 espaces intercostaux (EIC) (norme 2,5 EIC). Son diamètre latéro-latéral (flèche verte à tête double) occupe presque toute la largeur du thorax (norme < un tiers de la largeur thoracique), le bord G de la silhouette venant directement au contact du thorax sur 3 EIC. La silhouette cardiaque a une forme arrondie et vient aussi au contact du diaphragme sur plus d’un tiers de la longueur de la coupole diaphragmatique (astérisques verts). La veine cave caudale est déplacée dorsalement (flèches jaunes).

Diapositive2

Ventralement à la limite dorsale de la veine cave caudale (flèches jaunes) on observe une image de densité graisseuse/liquidienne, au bord dorsal concave (têtes de flèche rouge). Cette image de bord relie la région de la base du cœur à celle du diaphragme. Elle correspond à la persistance d’un résidu mésothélial péritonéopéricardique. Sur le cliché de face l’angle cardiodiaphragmatique gauche (flèches rouges) présente une forme arrondie inhabituelle (comparer à l’angle droit normal, flèche orange).

L’axe de l’estomac (ligne violette) est déplacé cranialement et l’ombre hépatique est de taille diminuée indiquant une microhépatie ou un déplacement d’une partie du foie dans le thorax.

Le poumon présente une opacité normale.

Diagnostic différentiel
Les clichés radiographiques montrent une cardiomégalie marquée évidente. La forme très ronde de la silhouette cardiaque suggère plus une anomalie péricardique qu’une cardiomégalie vraie. Les anomalies en région diaphragmatiques, l’image de résidu mésothélial et la microhépatie radiographique sont les éléments qui orientent très fortement vers une hernie phrénopéricardique concernant de la graisse abdominale et probablement une partie du foie.

Diagnostic final
Une échographie thoracique a permis de confirmer la présence de graisse, de certains lobes hépatiques et d’une partie de la vésicule biliaire dans le thorax, en contact direct avec le cœur, confirmant l’hypothèse de hernie phréno-péricardique.

 

Par les Drs Gaillot et Ruel, Dip ECVDI, spécialistes en imagerie médicale