Alimentation du lapin et usure des dents

Les dents du lapin ne sont pas toutes directement visibles. Elles poussent en permanence.

Les dents faciles à voir, situées sous le nez du lapin sont des incisives, qui servent à saisir et couper ses aliments. Elles poussent de 1 à 2 mm par semaine ! Le lapin possède également des molaires, avec lesquelles il mastique, mais on ne peut pas les voir directement car elles sont plus profondément situées dans la cavité buccale. Elles poussent de 2 mm par mois environ.

uelettecrane
Figure 1 : Squelette de crâne de lapin, état normal des dents

 

 L’usure des dents se réalise par leurs frottements les unes contre les autres lors des mouvements de mastication 

Les granulés sont croqués trop rapidement pour permettre ce frottement.

Ils induisent de plus un sentiment de satiété rapide qui fait que le lapin ne va pas chercher à manger autre chose, ce qui le prive de l’occasion d’user ses dents. Les granulés mélangés à des graines ne permettent pas non plus l’usure des dents. Ce type de mélange est de plus beaucoup trop riche en amidon et en sucres divers, ce qui favorise les troubles de la fermentation digestive (apparition de selles molles chroniques et de diarrhées, notamment lors de la consommation de légumes feuillus, alors que ceux-ci constituent pourtant l’alimentation naturelle de cet animal).

Les friandises pour lapins n’ont aucun intérêt pour l’usure des dents.

Elles flattent le goût naturel du lapin pour le sucré, ce qui l’incite à en consommer trop et risque de provoquer des troubles de la fermentation digestive. Croquer du pain dur ou lécher une pierre minérale n’a non plus aucun intérêt pour l’usure des dents. D’autre part, le pain provoque des troubles de la fermentation digestive, tandis que le calcium du bloc minéral favorise la formation de calculs urinaires.

Seul le foin, consommé tout au long de la journée, permet le mouvement de frottement latéral usant les dents.

Un lapin devrait manger idéalement par jour un volume de foin correspondant grosso modo à celui de son corps. La consommation de légumes feuillus frais (céleri, fanes de carottes..) contribue également (dans une moindre mesure) à l’usure des dents. De plus, par sa richesse en fibres insolubles, le foin est indispensable à un fonctionnement digestif optimal. 

Lorsque les dents ne s’usent pas correctement, elles poussent et se déforment, provoquant de douloureuses affections chroniques.

Apparition de pointes dentaires

Schémas en coupe d’une bouche de lapin : évolution de la maladie dentaire

ABC
Figures A, B et C de gauche à droite. Fig A : Aspect normal, les molaires opposées (haut et bas) ne sont pas en contact Fig B : Les molaires opposées poussent jusqu’à être en contact, elles exercent alors des forces de pression déformantes les unes contre les autres Fig C : Déformation des couronnes dentaires : apparition de pointes dentaires blessant la langue ou l’intérieur des joues, incurvation de la « racine » de la dent.

Ces pointes forment des blessures très douloureuses pour le lapin, qui ne peut plus manger bien qu’il ait toujours faim. Il faut donc couper les couper afin de le soulager. Cependant, la récidive est fréquente car comme la « racine » s’est incurvée, la dent va repousser déformée et va former une nouvelle pointe quelques semaines à quelques mois plus tard. 

Rétro-croissance de la racine : risque d’abcès dentaire

Quand les dents sont déformées et ne peuvent plus pousser par le haut car leur croissance est contrariée par la pousse des dents opposées, elles peuvent continuer leur croissance vers le bas, en se développant par les racines. Bien souvent, il se forme alors autour de la racine dentaire déformée des petites cavités osseuses qui peuvent se compliquer d’infection. Cela provoque alors de graves abcès faciaux qu’il faut opérer

Mandubule
Figure 2 : Squelette de mandibule de lapin atteint d’abcès dentaire, déformation généralisée des dents et destruction osseuse

 

Pyramide alimentaire du lapin

Une alimentation saine vise à permettre d’user les dents et à éviter les troubles de fermentation digestive. Elle est résumée dans la pyramide suivante :

pyramide
Pyramide alimentaire du Lapin

Afin de limiter la consommation de granulés, il est conseillé de ne les distribuer que pendant un temps limité (1/2 heure le matin et 1/2 heure le soir par exemple), en laissant uniquement du foin, de la verdure et de l’eau à disposition le reste du temps.

Par le Dr J-F Quinton, Dip ECZM

Illustration extraites de « Soins du lapin de compagnie », J-F Quinton, Editions Ulmer