Une Race un Spécialiste : 16. Le lapin Bélier vu par l’Otologue

Les oreilles tombantes du lapin bélier ont fait son succès auprès des amateurs de lapins de compagnie, mais leurs propriétaires sont rarement correctement informés des soins particuliers nécessaires à l’hygiène de ses oreilles. La conformation des cartilages de l’oreille de cette race de lapins entraîne en effet une fermeture permanente du conduit auditif. Faute de soins d’entretien adaptés, le bélier développe fréquemment des affections de l’oreille qui peuvent avoir des conséquences douloureuses et parfois invalidantes pour l’animal.

Particularités anatomiques de l’oreille

Les cartilages des longues oreilles du lapin s’articulent comme suit : le cartilage annulaire s’implante directement sur le méat acoustique osseux, tandis que le tragus s’imbrique sur le cartilage annulaire.

Diapositive04

Le méat auditif externe est donc une structure tubulaire, verticale et rigide chez le lapin aux oreilles dressées (il n’existe pas de portion horizontale du conduit auditif chez le lapin). Chez le lapin bélier, cartilage annulaire et tragus sont séparés par un espace de 3 à 5 mm. Privé de la continuité de ce tuteur cartilagineux, le pavillon de l’oreille est entrainé vers le bas sous son propre poids. Il se crée alors un coude qui ferme le conduit auditif externe et empêche le drainage naturel du cérumen.

Otite externe

Ce défaut de drainage  entraine  une accumulation de sécrétions dans la partie proximale du conduit auditif. Cette accumulation graduelle se complique fréquemment d’une infection bactérienne et d’une prolifération fongique  (Malassezia). Il apparaît alors une otite externe qu’il est difficile de traiter en raison de la sténose du conduit qui empêche un flushing adéquat et l’administration correcte de topiques.

Complications

Parfois, cette accumulation de sécrétions forme un diverticule dans les tissus mous dans l’espace entre le cartilage annulaire et le tragus. Il se forme alors une masse de consistance pâteuse à la base du conduit auditif, communément nommée abcès ou empyème para-auriculaire.

Diapositive35

Comme cet empyème peut être associé ou non à une otite moyenne, un scanner est nécessaire afin de déterminer l’attitude thérapeutique. Si le scanner révèle une bulle tympanique saine, un simple abaissement du conduit est indiqué.

Diapositive38

En cas d’otite moyenne associée, sans lyse de la paroi osseuse de la bulle tympanique, on associe abaissement du conduit et flush sous contrôle vidéo endoscopique du contenu de la bulle.

Une otite moyenne non diagnostiquée peut se compliquer d’une destruction de la paroi osseuse de la bulle tympanique. Cette atteinte est souvent associée à une inflammation du nerf facial dans sa portion intéressant la bulle tympanique. Un des symptômes classiques de cette atteinte est une paralysie faciale spastique, induisant une contraction de la babine du côté atteint.

Diapositive32 - copie

C’est un symptôme discret, que le propriétaire ne remarque pas toujours, rien n’ayant changé dans l’attitude ou le comportement du lapin. Un scanner révèle dans la grande majorité de ces cas une otite moyenne associée à une destruction importante de la paroi osseuse. Photo scanner destruction de la bulle Une chirurgie (PECALBO : Partial Ear Canal Ablation and Lateral Bulla Osteotomy) est le traitement de choix.

Enfin, dans certains cas, l’otite moyenne peut évoluer en otite moyenne interne, entraînant un syndrome vestibulaire. Une PECALBO est alors également indiquée.

Face à ces complications fréquentes, il est donc fondamental d’éduquer le propriétaire de lapin bélier à l’entretien correct des oreilles de son animal. Celui-ci passe par un nettoyage des oreilles hebdomadaire à l’aide d’un topique ceruménolytique. A l’occasion de la consultation vaccinale, un examen minutieux et approfondi des oreilles est recommandé afin de dépister ces affections.

Par le Dr J.-F. Quinton, Dip ECZM