Le Cœur : Anatomie & Physiologie

Le cœur des mammifères est un muscle creux constitué de 4 cavités (Figure 1).

Diapositive01

Le muscle cardiaque s’appelle myocarde (Figure 2) et il est protégé grâce à un sac qui l’entoure, le péricarde .

Diapositive02

Les cavités du haut sont l’atrium gauche et l’atrium droit (atria au pluriel, anciennement oreillettes) et les cavités du bas le ventricule gauche et le ventricule droit (Figure 3).

Diapositive03.jpg

Des excroissances de la paroi des atria en forme d’oreille constituent les auricules (Figure 4) et augmentent le volume des atria.

Diapositive04

Les atria reçoivent le sang venant du système veineux pulmonaire et systémique. Ainsi l’atrium gauche reçoit le sang venant des veines pulmonaires et l’atrium droit le sang venant de deux grosses veines : la veine cave caudale et la veine cave crâniale (Figure 5).

Diapositive05

Les ventricules sont des chambres beaucoup plus grandes que les atria et pompent le sang vers la circulation pulmonaire t systémique via des gros vaisseaux. Le ventricule droit pompe du sang vers le système circulatoire pulmonaire via le tronc pulmonaire (Figure 6) et le ventricule gauche pompe du sang vers le système circulatoire systémique, qui est très long, via l’aorte (Figure 7), et de ce fait il est beaucoup plus épais que le ventricule droit.

Les deux ventricules sont séparés par une paroi musculaire qui s’appelle le septum interventriculaire (Figure 8). Une paroi musculaire moins épaisse sépare aussi les deux atria.

Diapositive08

Des valves cardiaques (« petites portes ») situées à l’intérieur du cœur séparent les atria des ventricules. Il s’agit des valves dites atrioventriculaires. La valve mitrale se situe entre l’atrium gauche et le ventricule gauche (Figure 9) et la valve tricuspide entre l’atrium droit et le ventricule droit (Figure 10).

Les gros vaisseaux sont aussi séparés par les ventricules avec des valves, la valve aortique (Figure 11), et la valve pulmonaire (Figure 12), dites aussi valves artérielles.

Les valves atrioventriculaires permettent le passage unidirectionnel du sang, depuis les atria vers les ventricules et les valves artérielles depuis les ventricules vers les grands vaisseaux. Le cœur gauche contient du sang riche en oxygène (sang artériel), tandis que le cœur droit contient du sang appauvri en oxygène par son passage dans le corps. Ainsi, le sang pauvre en oxygène et riche en dioxyde de carbone, c’est-à-dire le sang qui a laissé l’oxygène qu’il contenait dans les tissus (muscles, organes etc.), arrive dans l’atrium droit d’abord, par l’intermédiaire de deux veines caves (crâniale qui apporte le sang appauvri en oxygène de la partie haute du corps et caudale qui apporte le sang appauvri en oxygène de la partie basse du corps). Ensuite la valve tricuspide s’ouvre laissant passer le sang dans le ventricule droit. Une fois le ventricule droit rempli, la valve tricuspide se ferme et le cœur se contracte pour envoyer le sang vers les poumons via l’artère pulmonaire, dont la valve s’ouvre (Figure 13).

Diapositive13

Dans les poumons le sang s’enrichit en oxygène et revient dans l’atrium gauche via les veines pulmonaires. La valve mitrale s’ouvre par la suite et le sang passe dans le ventricule gauche. Une fois le ventricule gauche rempli, la valve mitrale se ferme, le cœur se contracte et le sang passe dans l’aorte pour aller oxygéner de nouveau les tissus (Figure 14).

Diapositive14

Les deux ventricules fonctionnent de façon concomitante (Figure 15).

Diapositive15.jpgLa contraction du cœur s’effectue grâce à un circuit électrique précis et nécessite la dépense d’énergie. Le système des vaisseaux coronaires (Figure 16) assure la circulation du sang dans le muscle cardiaque et lui apporte l’oxygène nécessaire pour la production d’énergie.

Diapositive16.jpg

 

Par le Dr Vassiliki GOUNI, spécialiste en cardiologie, Diplômée du collège européen de médecine interne – petits animaux (ECVIM-CA), section cardiologie, responsable du service de cardiologie