Une Race un Spécialiste : 17. Le Saint Hubert vu par le Dermatologue

Le Saint Hubert ou bloodhound est un chien de chasse d’une race très ancienne surtout connu pour son flaire exceptionnel et paradoxalement par les dermatologues pour ses problèmes d’odeur corporelle…

Dans des races proches comme le basset hound les problèmes de mauvaise odeur (et d’inflammation cutanée) sont essentiellement dus à des infections primaires par des champignons et ne sont donc pas à proprement parler de vrais problèmes d’osmidrose comme chez le Saint Hubert.

L’osmidrose ou mauvaise odeur corporelle

Le sujet des mauvaises odeurs corporelles, bien étudié chez l’homme, ne fait l’objet de pratiquement aucune étude chez le chien, alors même que certains individus rendent la vie de leur entourage très difficile.

Une étude faite au Texas chez le Saint Hubert montre l’existence d’un fort dysmicrobisme cutané. Dans cette race, la flore des animaux atteints d’osmidrose est moins variée et dominée par des bactéries que l’on retrouve plus volontiers sur les poissons comme les Psychrobacter. Ces bactéries sont reconnues comme des rehausseurs de goût et productrices de composés volatiles odoriférants…

Heureusement des traitements topiques avec des produits à base d’huiles essentielles et d’acides gras permettent de restaurer un équilibre de la flore cutané et ainsi rendre l’odeur corporelle de ces animaux moins poissonnière.

Meason-Smith, C., et al. (2018). « Novel association of Psychrobacter and Pseudomonas with malodour in bloodhound dogs, and the effects of a topical product composed of essential oils and plant-derived essential fatty acids in a randomized, blinded, placebo-controlled study. » Vet Dermatol.

Par le Dr Pascal PRELAUD, spécialiste en dermatologie vétérinaire