Urgences Dermatologiques : 2. Furonculose Eosniphilique

Cette dermatose rares est essentiellement décrite chez des chiens de grande race. Elle est caractérisée par l’apparition brutale de petits nodules érythémateux parfois érodés douloureux et prurigineux au niveau du chanfrein, des paupières, des lèvres, ou des membres. Un syndrome fébrile (abattement, anorexie, hyperthermie) est observé dans 30% des cas.

Diagnostic

Le diagnostic différentiel est parfois délicat avec un kérion ou une folliculite/furonculose d’origine traumatique.

L’examen cytologique est généralement suffisant pour faire le diagnostic, mais lors de doute, le recours à la culture fongique et aux biopsies cutanées peut être nécessaire. La réponse à une corticothérapie n’a pas de valeur diagnostique.

Etiologie

Les causes suspectées de furonculoses éosinophiliques sont des piqûres d’arthropodes ou de végétaux, ces irruptions apparaissant systématiquement après des séjours à la campagne.

Traitement

Une corticothérapie systémique agressive est nécessaire. L’amélioration clinique (régression du prurit) est souvent rapide, en moins de 24 heures. Le délai de guérison est variable, en moyenne de 4 jours à 3 semaines. Dans de rares cas, il est utile de prescrire une corticothérapie en jours alternés pendant quelques semaines. Le pronostic est excellent.

Par le Dr Pascal Prélaud, spécialiste en dermatologie vétérinaire