Calendrier de l’Avent : 8. Pas vu de puces, pas de puces ?…

On imagine fréquemment que lorsque soit même ou son vétérinaire ne voient pas de puces sur un chien ou chat, c’est qu’il n’en a pas. C’est hélas une vision très optimiste de l’infestation par ces merveilleux parasites, vicieux et résistants à souhait. En effet, les puces vivent une partie très courte sur leur hôte et elle se font dévorer par celui-ci lorsqu’il sent leur passage ou leur piqûre. Donc chez un chien ou un chat faiblement infesté, on ne voit pas de puces. Par contre chez les jaunes animaux ou les malades incapables de bien se toiletter on voit plus facilement des puces, tout comme lors d’infestation massive.

Les puces sont typiquement des parasites adaptés à la vie dans un nid. Elles attendent au chaud que leur hôte vienne dormir pour s’y nourrir. Elles parasitent tous les chiens et chats et leurs pouvoirs de nuisance sont très importants, d’où la nécessité de traiter nos compagnons, même si on ne voit rien et a fortiori s’ils se grattent.

Pour en savoir plus sur les puces

Par le Dr Pascal Prélaud, Dip ECVD, spécialiste en dermatologie vétérinaire