Calendrier de l’Avent : 11. Toxicité des Antiparasitaires chez le Chat

little fluffy kitten on a gray background

Certains produits antiparasitaires pour chiens sont toxiques pour les chats. Il s’agit de produits en forme de pipette ou autres traitements locaux contenant de la perméthrine. L’intoxication est fréquemment le résultat de l’utilisation accidentelle d’un produit destiné pour le traitement des chiens.

Les signes cliniques apparaissent entre 3 et 72 heures après l’exposition au produit toxique : tremblements généralisés, démarche ataxique, crises convulsives, hyperthermie, mydriase, hyperesthésie et hypersalivation.

Dans le cas de suspicion d’une intoxication à la pyréthrine, le premier réflexe doit être de laver l’animal avec du produit vaisselle. Cela peut être fait par les propriétaires même avant d’amener le chat au vétérinaire car ça élimine le produit résiduel et empêche sont absorption continue. Le traitement mis en place par le vétérinaire est symptomatique (fluidothérapie intraveineuse, traitement antiépileptique et traitement contre les tremblements musculaires). L’utilisation des intralipides par voie intraveineuse peut accélérer la récupération.

Dans les cas présentés au vétérinaire rapidement après l’apparition des signes cliniques, le pronostic est favorable et la récupération se fait en quelques jours. Le pronostic est réservé quand les signes cliniques durent longtemps avant la mise en place du traitement.