Désensibilisation simplifiée : un progrès majeur pour les chiens atopiques

bdf

L’un des inconvénients majeurs de la désensibilisation est la complexité pour ne pas dire la lourdeur de la phase d’attaque qui oblige à utiliser des flacons de concentrations différentes à des doses variables chaque semaines (deux fois par semaine pour les allergènes aqueux, chaque jour pour la voie orale).

Nous avons adopté depuis une dizaine d’années pour les chiens souffrant de dermatite atopique un protocole simplifié, qui permet de se passer totalement de cette phase d’attaque.

L’une des craintes de la pratique d’un tel protocole était son innocuité mais, elle est aujourd’hui prouvée avec l’utilisation d’allergènes adjuvés au phosphate de calcium. Cette simplification (un seul flacon pour une année de traitement, une dose unique une fois par mois), rend la désensibilisation pour les chiens atopiques beaucoup plus accessible et améliore de façon très significative son observance. Cela permet ainsi de prolonger plus aisément les durées de traitement, favorisant les chances de réussite.

Briand, A., et al. (2018). "Safety evaluation of allergen specific immunotherapy without an induction phase using calcium phosphate adjuvanted allergenic extracts in atopic dogs: a retrospective study of one hundred eighty five cases." Intern J Appl Res Vet Med 16(2): 203-210.