Teigne : quelle décontamination de l’environnement ?

Décontaminer une maison où a vécu un chat atteint de teigne n’est pas aussi compliqué (voire impossible) que ce que l’on s’imagine trop souvent.
Une étude menée aux Etats-Unis dans 70 foyers ayant hébergé un chat contaminé par la teigne montre que des mesures très simples permettent de décontaminer la maison efficacement sans recours à des techniques lourdes ou polluantes. Ces mesures sont :

  • isolement de l’animal atteint dans une pièce (la partie la plus difficile en pratique)
  • nettoyage de toutes les surface jusqu’à ce qu’elles soient macroscopiquement propres
  • limitation au maximum des zones de tapis
  • désinfection à l’eau de Javel des surface traitables de cette façon
    Et c’est tout.
    Oublions donc les fumigations, faisons juste propre et ça marche
    Attention, parallèlement à ces mesures environnementales, il faut traiter les animaux par voie orale et à l’aide de topiques fongicides.

Moriello, K. A. (2019). « Decontamination of 70 foster family homes exposed to Microsporum canis infected cats: a retrospective study. » Vet Dermatol.