Calendrier de l'Avent : 6. Neuro-IRM en couleur pour les animaux

Les machines IRM à haut champ magnétique, de toute dernière génération, dédiées à l’activité clinique, permettent aujourd’hui d’étudier la perfusion sanguine cérébrale en évitant l’injection d’un bolus intraveineux de produit de contraste paramagnétique. L’ASL, pour « Arterial Spin Labelling », est la séquence IRM permettant cette étude. Chez l’homme, l’ASL est utilisée en routine pour mesurer la perfusion cérébrale et également pour étudier la connectivité corticale dans les centres de neuro-imagerie de pointe.

Principe de l’ASL

Par l’examen du signal des protons du sang artériel, préalablement excités avant leur pénétration dans l’encéphale, l’ASL permet de démontrer avec précision les niveaux de perfusion variables des différentes régions du cerveau, du tronc cérébral et du cervelet. La perfusion cérébrale est représentée par une cartographie en couleur qui montre en rouge les zones les plus perfusées et en bleu foncé/noir les zones les moins perfusées / non perfusées.

Aspect normal du cerveau en séquence de perfusion ASL

Dans l’encéphale normal, la substance grise correspond au tissu le plus perfusé. Sur les images ASL on observe ainsi un hypersignal (rouge) dans les régions du cortex cérébral et cérébelleux et dans les noyaux gris centraux (thalamus, ganglions de la base, etc …). La substance blanche cérébrale, très peu perfusée, est associée à un signal faible (couleur bleu foncé). Les ventricules, au contenu liquidien non perfusé, ne génèrent pas de signal de perfusion en ASL (noir).

Examen de la perfusion cérébrale par ASL chez l’animal sain

Les services d’imagerie médicale et de neurologie du CHV ADVETIA ont collaboré avec les neuro-radiologues de l’hôpital Necker (Paris) pour adapter la séquence ASL à l’animal de compagnie et démontrer son utilité chez nos patients chiens et chats (publication scientifique en cours).

Les images d’encéphale A1 et B1 (séquence ASL) et A2 et B2  (séquence T1) ont été obtenues chez un chat sain (A1 et A2) et chez un chien sain (B1 et B2).

La substance grise du cortex cérébral pariétal (1a), du cortex du gyrus cingulaire (1b), du thalamus (1c) et du cortex temporal (1d) est naturellement hyperperfusée et apparaît en rouge sur les images ASL.

La substance blanche de la capsule interne (2a) et du mésencéphale (2b) est beaucoup moins perfusée que la substance grise et apparaît en bleu sur les images ASL.

Le LCR dans les ventricules latéraux (3) n’est pas perfusé et apparaît en noir (absence de signal de perfusion) sur les images ASL. Notez que l’asymétrie constitutionnelle des ventricules latéraux du chien est évidente en séquence T1 (image B2) mais aussi en séquence ASL (image B1).