Calendrier de l’Avent : 9. Otite proliférative nécrosante du jeune chat

L’otite proliférative et nécrosante du jeune chat (< 2 ans) est une entité clinique rare de description récente. Il s’agit d’une otite externe bilatérale caractérisée par des plaques brunes coalescentes recouvertes de débris kératinisés adhérents à l’ouverture du méat acoustique et s’étendant au pavillon auriculaire. Les débris kératinisés peuvent obstruer le méat et une réaction inflammatoire périphérique violente avec suintement est fréquemment associée. Ces lésions peuvent s’éroder ou s’ulcérer. Démangeaisons et douleur sont très variables selon les animaux, mais il n’existe aucune autre atteinte cutanée ou générale.

L’aspect clinique est très caractéristique et ne doit pas être confondu avec une gale des oreilles. Une biopsie cutanée peut aider à poser un diagnostic définitif.

La cause de ces otites n’est pas connue. Toutes les recherches virales se sont avérées infructueuses. Par contre, le mécanisme est clairement dysimmunitaire, comme le montrent l’aspect histologique des lésions et la réponse excellente à des traitements topiques immunosuppresseurs.

Par le Dr Prélaud, Dip ECVD, spécialiste en dermatologie, responsable du service d’otologie