Calendrier de l’Avent : 18. Dysplasie rénale, une cause d’insuffisance rénale chez le jeune chien

Les maladies congénitales résultent d’une anomalie de développement d’un organe pendant la gestation. Ils ne sont pas nécessairement hérités, donc d’origine génétique.

La dysplasie rénale en est un exemple. Elle est à l’origine d’un défaut de fonctionnement des reins chez le chiot ou le jeune chien (< 2 ans). Le premier signe d’appel est une augmentation de la prise de boisson et de l’émission d’urine.

Certaines sont prédisposées comme le cocker, le Lhassa apso, le shi tzu, et golden retriever.

Des lésions échographiques rénales renforcent souvent la suspicion clinique, le diagnostic définitif étant obtenu par biopsie rénale (rarement réalisée en pratique).

La prise en charge est identique à celle d’une maladie rénale chronique