Urgences dermatologiques : 4. Cellulite Juvénile

La cellulite juvénile pyogranulomateuse est une dermatose rare, décrite presqu’exclusivement chez les chiots, d’origine inconnue, mais pour laquelle on suspecte largement une médiation immunitaire. Classée dans les pseudo-pyodermites, elle se caractérise par l’apparition soudaine d’une tuméfaction œdémateuse des babines, des paupières, des pavillons auriculaires et de tous les zones périorificielles (anus, vulve, prépuce). Les lésions sont très spectaculaires et accompagnées d’une adénomégalie (très gros ganglions) parfois imposante, d’une atteinte de l’état général et d’un état fébrile.

Le traitement de choix repose sur une corticothérapie agressive ou le recours à des inhibiteurs de calcineurine.

Le pronostic est excellent, mais le traitement peut parfois durer plus d’un mois et les lésions peuvent être assez profondes pour laisser des cicatrices