TYMPANOKERATOMES OU CHOLESTEATOMES

Les tympanokératomes (improprement nommés choléstéatomes) sont de véritables kystes dermoïdes qui se développent dans l’oreille moyenne là où l’épithélium devrait être une muqueuse et non de la peau. Ces lésions évoluent lentement et peuvent être des complications d’otite externe avec lésions tympanique ou d’otites moyennes chroniques. Après comblement de la bulle tympanique ces kystes détruisent les parois osseuses et les  structures adjacentes. Ce n’est pas une tumeur, mais les délabrements locaux peuvent être très graves.

Les tympanokératomes sont initialement asymptomatiques. Puis, lorsque la lésion est importante, peuvent apparaitre des signes d’atteinte de l’oreille moyenne avec otalgie, défaut de déglutition, paralysie faciale ou syndrome de Horner, d’otite interne avec tête penchée, perte d’équilibre ou nystagmus, voire des abcès para-auriculaires. Une otite externe est très souvent associée chez le chien.

Les races prédisposées aux otites moyennes comme les brachycéphales (bouledogues, carlin, cavalier King Charles) et aux otites externes comme les spaniels (cockers) et les chiens atopiques sont prédisposées au développement de tympanokératome.

Le diagnostic associe l’imagerie en coupe (scanner ou IRM) et cytologie ou histopathologie. Certaines techniques d’IRM haut champs permettent chez l’homme un diagnostic précoce. En collaboration avec l’école vétérinaire de Nantes, ADVETIA utilise désormais cette technique pour améliorer la sensibilité du diagnostic des tympanokératomes.

Le seul traitement est chirurgical (bullotomie ventrale ou TECA-LBO).