L’Hyperthyroïdie Féline

L’hyperthyroïdie féline est une maladie endocrinienne avec des symptômes et une prise en charge similaires à l’Homme.

Qu’est-ce que l’hyperthyroïdie féline ?

L’hyperthyroïdie féline, maladie endocrinienne fréquente, est définie comme chez l’Homme, par la sécrétion excessive d’hormones thyroïdiennes. Elle est souvent liée à la présence d’un nodule thyroïdien bénin hypersécrétant.
L’homme et l’animal présentent donc les mêmes symptômes de la maladie, tels que l’amaigrissement malgré un très bon appétit, la nervosité, l’accélération du rythme cardiaque, la recherche de zones environnementales fraîches, etc. Vous pourriez également constater une augmentation de la prise de boisson et de l’émission d’urine de votre chat en cas d’hyperthyroïdie féline.

Quelle prise en charge pour l’hyperthyroïdie féline ?

Le diagnostic est réalisé en médecine humaine et vétérinaire par des dosages hormonaux (T4 et TSH notamment).
Les symptômes de l’hyperthyroïdie féline sont habituellement réversibles avec le traitement (alimentation spécifique, ou grâce à des médicaments anti-thyroïdiens ou par iodothérapie), surtout si la maladie est diagnostiquée tôt. C’est pourquoi nous recommandons le dépistage de la maladie chez tous les chats d’âge senior (> 8 ans) auprès de votre vétérinaire traitant ou en cas de signe clinique évocateur d’une hyperthyroïdie.