Calendrier de l’Avent, comme chez l’Homme : 10. Cystite chez la Chienne

La cystite de la chienne ressemble beaucoup à la cystite de la femme. Une chienne avec une cystite a envie d’uriner très fréquemment des petits volumes d’urine; cela lui fait mal en urinant (comme une sensation de brûlure) et elle a parfois du mal à se retenir.

Causes de la cystite chez la chienne

Les cystites sont courantes chez la chienne et sont le plus fréquemment secondaires à des bactéries qui remontent du périnée pour coloniser l’urètre puis la vessie. Parfois, les bactéries remontent jusqu’aux reins et provoquent alors une pyélonéphrite pouvant causer de l’abattement, de la douleur abdominale, de la fièvre, une soif plus marquée, des troubles digestifs dont des vomissements et une chute de l’appétit. Dans d’autres cas, la présence de bactéries dans les urines favorise la formation de calculs urinaires particuliers, des calculs de struvite. 

Mais attention, comme chez les patients humains, toutes les cystites ne sont pas infectieuses. Les cystites peuvent aussi être causées par d’autres types de calculs urinaires qui ne sont pas secondaires à des bactéries mais aussi par des tumeurs de la vessie chez les chiennes âgées. 

Diagnostiquer une cystite

Le diagnostic est d’abord clinique. Dans les formes de cystite chronique ou récidivante, il peut être nécessaire de réaliser des tests diagnostiques tels qu’une échographie abdominale, une analyse d’urine et une culture d’urine. 

Traitement de la cystite chez la chienne

En cas de cystite, la mise en place d’un traitement antibiotiques est fréquente. La prescription d’anti-inflammatoires et/ou d’antalgiques peut également être utile pour soulager la douleur. Cependant, si l’origine de l’infection est liée à une autre pathologie, une intervention chirurgicale peut parfois être envisagée.

Prévenir la cystite chez le chienne

La base de la prévention des cystites passe par une une hydratation régulière et des sorties fréquentes. Une alimentation adaptée est également à mettre en place avec ou sans compléments alimentaires.

Pour en savoir plus sur le service de médecine interne d’ADVETIA.