Calendrier de l’Avent (Viral) : 13. Herpès cutané chez le Chat

FHV1 est un herpès virus spécifique du chat, responsable de manifestations cliniques variées essentiellement oculaires et respiratoires (cf tableau) mais aussi plus rarement cutanées :

FormeConséquencesSymptômes
AiguëRhinite, conjonctivite, ulcères cornéensEternuements, jetage, hyperémie conjonctivale, épiphora séreux
Aiguë atypiqueInfection cutanée, virémie, pneumonieUlcères nasaux et faciaux, signes généraux graves, toux, décès
Chronique (immune)Kératite stromale Rhinosinusite chroniqueŒdème cornéen, vascularisation, cécité, éternuements et jetage chroniques
Comorbidité sans lien de causalité établiSéquestre cornéen, kératite éosinophilique, SNC, uvéite

Symptômes de l’Herpès Virose Cutanée

L’herpès virose cutanée féline peut apparaître quelques jours après un épisode de coryza. Elle provoque une dermatite faciale ulcérative ; les lésions érosives, ulcérées et éventuellement croûteuses, ont pour caractéristique principale d’être localisées dans une zone faciale triangulaire située entre les yeux et la bouche. Une stomatite est également possible. L’herpès virose cutanée peut être associée à une conjonctivite ou une kératite herpétique

L’herpès virose cutanée ne doit pas être confondue avec une dermatite allergique. Ceci est d’autant plus difficile  que l’herpès virose ciutanée est prurigineuse et associée à un infiltrat éosinophilique. En cas de doute, on pratique des biopsies pour examen histopathologique et PCR sur un fragment cutané

Traitement de l’Herpès virose Cutanée

Tous les médicaments antiherpétiques ne sont pas efficaces sur FHV1 et certains sont à risque. Seul le famciclovir par voie orale a fait la preuve de son efficacité et de son innocuité dans le traitement de cette forme rare d’herpès virose.