Que sait-on des Allergènes Alimentaires ?

Allergènes Alimentaires chez le Chat

Les données sur les allergènes incriminés chez le chat sont très parcellaires. Les principaux aliments incriminés sont les produits laitiers la viande de bœuf et le poisson (1). La nature même des allergènes est inconnue dans cette espèce.

Allergènes Alimentaires chez le Chien

Chez le chien, un nombre restreint d’ingrédients est mis en cause : viande de bœuf, produits laitiers, œuf et viandes de volaille (80% des cas dans une étude) (2), lait et céréales (1). Les allergènes sont essentiellement des protéines et des glycoprotéines d’un poids moléculaire de 10 à 70 kD chez le chien.
Des études sur la stimulation in vitro des lymphocytes T de chiens présentant une hypersensibilité alimentaire ou sur les IgE spécifiques tend à montrer qu’il existe des sensibilisations croisées au sein des trois grandes familles de viandes : mammifères, oiseaux et poisson (3-7).
En dehors des viandes, les études concernent le soja, les produits laitiers et le lait de vache.
Les allergies au soja sont essentiellement décrites dans une lignée de chiens qui présentent spontanément cette allergie ou dans des études de sensibilisation expérimentale. Les allergènes majeurs sont en partie identiques à ceux décrits chez l’homme – fraction des globulines 7S (33-35 kD), Gly m Bd (30 kD) (8) – et de plus faibles poids moléculaires.
Le lait de vache est un mélange de nombreuses protéines, dont les α-lactalbumine, β-lactoglobuline, immunoglobulines G, la caséine et la sérum albumine, ces deux dernières étant des allergènes majeurs pour le chien (9). L’allergie aux produits laitiers ou aux protéines d’origine bovine est liée aux allergies vaccinales chez le chien comme l’ont démontré plusieurs équipes nippones par le passé (10-13).
Les céréales peuvent faire partie de l’alimentation, soit parce qu’elles sont directement incorporées à un aliment complet, soit parce qu’elles sont ajoutées à une ration ménagère, soit comme friandise. La majeure partie des allergènes isolés chez l’Homme sont communs au blé et à l’orge. Chez le chien, seule l’allergie au maïs est documentée dans une lignée de chien atopiques, avec des réactions croisées avec la pomme (14, 15).
Le gluten contient de nombreuses protéines (albumines, globulines, gluténines et gliadines) qui peuvent toutes être des allergènes. Il est responsable chez l’homme de la maladie cœliaque. Chez le setter irlandais une intolérance proche de cette maladie a été décrite dans les années 1990, caractérisée par une malassimilation importante. Des manifestations d’allergie plus classiques sont aussi décrites (16, 17). Aujourd’hui seules des lignées de border terriers présentent une telle hypersensibilité essentiellement caractérisée par des signes neurologiques, un cas d’association à des signes de DAC ayant été décrit (18).
Chez le chien et le chat, les allergies aux additifs alimentaires ne sont que suspectées (bisulfite de sodium, glutamate de sodium, colorants azoïques, nitrite de sodium, BHA/BHT, épices, alginate de sodium, gommes végétales, propylène glycol, éthoxyquine). On notera que la sensibilisation à la levure de bière (complément assurant la complémentation en vitamine B) est fréquente chez les chiens atopiques (19).

  1. Mueller RS, Olivry T, Prélaud P. Critically Appraised Topic on Adverse Food Reactions of Companion Animals (2): Common Food Allergen Sources in Dogs and Cats. BMC Vet Res. 2015.
  2. Tarpataki N, Papa K, Reiczigel J, Vajdovich P, Voros K. Prevalence and features of canine atopic dermatitis in Hungary. Acta Vet Hung. 2006;54(3):353-66.
  3. Suto A, Suto Y, Onohara N, Tomizawa Y, Yamamoto-Sugawara Y, Okayama T, et al. Food allergens inducing a lymphocyte-mediated immunological reaction in canine atopic-like dermatitis. J Vet Med Sci. 2014;77:251-4.
  4. Bexley J, Nuttall TJ, Hammerberg B, Halliwell RE. Co-sensitization and cross-reactivity between related and unrelated food allergens in dogs – a serological study. Vet Dermatol. 2016;in press.
  5. Martin A, Sierra MP, Gonzalez JL, Arevalo MA. Identification of allergens responsible for canine cutaneous adverse food reactions to lamb, beef and cow’s milk. Vet Dermatol. 2004;15(6):349-56.
  6. Imanishi I, Uchiyama J, Mizukami K, Kamiie J, Kurata K, Fujimura M, et al. IgE reactivity to fish allergens in Pacific cod (Gadus macrocephalus) in atopic dogs. BMC Vet Res. 2020;in review.
  7. Bexley J, Kingswell N, Olivry T. Serum IgE cross-reactivity between fish and chicken meats in dogs. Vet Dermatol. 2019;30(1):25-e8.
  8. Kennis RA. Pathophysiology and evaluation of food intolerance to soy using an atopic dog model: Texas A&M University; 2003.
  9. Shimakura H, Nasukawa T, Uchiyama J, Sugimoto R, Imanishi I, Oota S, et al. IgE reactivity to milk components in dogs with cutaneous adverse food reactions. J Vet Med Sci. 2021.
  10. Ohmori K, Masuda K, Kawarai S, Yasuda N, Sakaguchi M, Tsujimoto H. Identification of bovine serum albumin as an IgE-reactive beef component in a dog with food hypersensitivity against beef. J Vet Med Sci. 2007;69(8):865-7.
  11. Ohmori K, Masuda K, DeBoer DJ, Sakaguchi M, Tsujimoto H. Immunoblot analysis for IgE-reactive components of fetal calf serum in dogs that developed allergic reactions after non-rabies vaccination. Vet Immunol Immunopathol. 2007;115(1-2):166-71.
  12. Ohmori K, Masuda K, Maeda S, Kaburagi Y, Kurata K, Ohno K, et al. IgE reactivity to vaccine components in dogs that developed immediate-type allergic reactions after vaccination. Vet Immunol Immunopathol. 2005;104(3-4):249-56.
  13. Ohmori K, Sakaguchi M, Kaburagi Y, Maeda S, Masuda K, Ohno K, et al. Suspected allergic reactions after vaccination in 85 dogs in Japan. Vet Rec. 2005;156(3):87-8.
  14. Olivry T, Kumagai K, Masuda K, editors. IgE cross-reactivity between corn and potatoes in dogs is mediated by classic cross-reactive carbohydrate determinants. ESVD-ECVD; 2018; Dubrovnik.
  15. Olivry T, Bexley J. Cornstarch is less allergenic than corn flour in dogs and cats previously sensitized to corn. BMC Vet Res. 2018;14(1):207.
  16. Daminet SC. Gluten-sensitive enteropathy in a family of Irish setters. CanVetJ. 1996;37:745-6.
  17. Pemberton PW, Lobley RW, Holmes R, Sorensen SH, Batt RM. Gluten-sensitive enteropathy in Irish setter dogs: characterization of jejunal microvillar membrane proteins by two-dimensional electrophoresis. ResVetSci. 1997;62:191-3.
  18. Lowrie M, Hadjivassiliou M, Sanders DS, Garden OA. A presumptive case of gluten sensitivity in a border terrier: a multisystem disorder? Vet Rec. 2016;179(22):573.
  19. Tsai HHL, Chen C, K.-H. C, Hsieh Y-L, Yang CY, Lin Y-T, et al. Detection of specific serum IgE in dog with allergic dermatitis and the identification of major brewer’s yeast allergens. Taiwan Vet J. 2012;38(3):138-52.