La très grande majorité des cystites chez le chat sont des cystites stériles, c’est-à-dire non liées à la présence de bactéries. Ce type de cystite se rapproche fortement des cystites « interstitielles » observées chez la femme, également appelée « syndrome de la vessie douloureuse ». Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique de la vessie, dont les causes ne sont pas encore clairement déterminées. Cette maladie est ainsi parfois appelée « cystite idiopathique » chez le chat, dans la mesure où aucune cause précise n’a pu être identifiée.